Comité Écologique du Grand Montréal - Logo

Boisé du parc Marcel-Laurin

Un joyau à découvrir...

Situé au coeur du plus grand parc industriel au Canada et du plus important îlot de chaleur de Montréal, le Boisé du parc Marcel-Laurin (15,4 hectares) constitue un véritable poumon urbain pour Saint-Laurent car il y demeure un des seuls boisés naturels.

Malgré l’envahissement du milieu naturel par le nerprun et la phragmite, ses communautés végétales représentatives de milieux humides ont pu conserver une certaine intégrité écologique: la partie boisée héberge une érablière argentée, des frênaies de Pennsylvanie à orme d’Amérique ainsi que trois espèces végétales à statut précaire : l’agrimoine pubescente, la trille à grandes fleurs et le noyer cendré.

Au fil des deux kilomètres de sentiers d’interprétation aménagés par le CEGM, vous pourriez aussi avoir la chance d’observer quelques unes des 56 espèces d’oiseaux recensées au boisé, comme le grand pic ou le martinet ramoneur. La présence de prédateurs terrestres et de rapaces y chassant ou s’y établissant tels le renard roux, la couleuvre rayée et la petite buse est un bon indicateur de la richesse de cet écosystème.

En alternance avec les zones de marécages arborescents, la visite du parc vous permettra aussi de découvrir plus de 3 hectares de friches herbacées à asclépiade, la plante hôte exclusive de la chenille du monarque.

Afin que les citoyens de tout l’arrondissement, les travailleurs du secteur ainsi que tous les autres visiteurs potentiels puissent multiplier les occasions de contact avec cette oasis de nature, le CEGM a mis en œuvre le Programme de restauration et d’aménagement faunique du Boisé du parc Marcel-Laurin grâce à ses partenaires et avec pour objectifs :

  • Restaurer le couvert végétal dans les endroits endommagés
  • Améliorer la valeur faunique du boisé
  • Préserver les processus écologiques du milieu
  • Sensibiliser les visiteurs et leur faire connaître l’écologie du boisé


Le CEGM a eu l'honneur de recevoir un Phénix de l'environnement en 2008 pour son programme de conservation et de restauration du Boisé du parc Marcel-Laurin.


Le milieu naturel est dorénavant protégé à perpétuité grâce à la signature d'une entente de conservation entre l'arrondissement, le CEGM et la Fondation Hydro-Québec pour l'environnement.

De plus, le Boisé du parc Marcel-Laurin est, depuis 2010, le premier site officiellement inscrit au « Répertoire des milieux naturels protégés » de l’agglomération de Montréal.


La friche jouxtant le boisé est inscrite depuis 2008 au programme Monarch Watch de l'Université du Kansas (site en anglais).