Comité Écologique du Grand Montréal - Logo

Éco-quartier

Les objectifs du programme

Créé en 1995, le programme Éco-quartier consiste en un soutien financier à des organismes communautaires désirant réaliser des activités de divers ordres à l'échelle des quartiers de la Ville de Montréal :

  • Propreté
  • Gestion écologique des matières résiduelles
  • Embellissement
  • Amélioration du patrimoine végétal

Les objectifs visés sont nombreux mais convergent tous vers deux points : l’embellissement de notre milieu de vie et la conscientisation des citoyens aux problématiques environnementales.

Les mandats Éco-quartier du CEGM

Le 29 mai 1995 le premier Éco-quartier de la Ville de Montréal voit le jour dans le district Marie-Victorin de Rosemont : c’est le CEGM qui est l’organisme chargé de le promouvoir. Le CEGM s’est par la suite vu attribuer le mandat pour le district Étienne-Desmarteau, en sus du premier, et a également géré le tout premier éco-centre de Montréal.

L’Éco-quartier Étienne-Desmarteau/Marie-Victorin ferme ses portes le 31 décembre 2007 suite à une restructuration du programme par l’arrondissement. Durant ces 12 années, le CEGM aura permis de nombreuses améliorations comme un quartier plus propre, des citoyens sensibilisés et une diminution du volume des déchets.

Bilan des réalisations du CEGM :

  • Services aux citoyens : corvées de nettoyage, distribution de fleurs, information, etc…
  • Implantation et relance de la collecte sélective dans les résidences et ICI de l’arrondissement Rosemont-La Petite Patrie (1995)
  • Implantation du domaine du Parc Olympique (1998)
  • Implantation des Pyramides Olympiques (2000)
  • Implantation de l’hôpital Sainte-Justine (Marie-Enfant) (2001)
  • Implantation du site de la Fête Nationale au parc Maisonneuve (2000-2004)
  • Implantation du site des festivités de la Fête des enfants de Montréal (1999-2000)
  • Projet pilote de collecte sélective des matières compostables (1997-2000)
  • Opération « J’adopte mon arbre » (1998-2007)
  • Distribution/livraison à domicile de 7 521 bacs de recyclage (2000-2007 - avant 2000 la comptabilité était effectué par la ville)
  • Création du Parc du Boisé des Pères (2003)
  • Mise en place d'une équipe d'urgence de 300 bénévoles pour libérer les rues des débris lors de la crise du verglas de 1998 et plantation post-verglas de milliers de végétaux donnés par Hydro-Québec (1998-1999)
  • Halloween sécuritaire avec sensibilisation à la collecte des feuilles et à la valorisation des citrouilles en de succulents potages (Montréal, 1997 à 2007)